GAY-T
Forum GAY

Seropositivité: charge virale indetectable = non transmis

Créé par JonaLBS, le 24/05/24 à 17:02.

Mis à jour le 28/05/2024 avec 6 participations.

avatar JonaLBS

JonaLBS

#509768 - 24/05/2024 à 17:02

Bonjour, J'ai lu sur SIDA Info Service et d'autres sources concordantes qu'une personne sous trithérapie depuis plus de 6 mois avec une charge virale VIH indétectable ne pouvait plus transmettre le SIDA. C'est plutôt une bonne nouvelle pour certains, non ? Je n'ai pas d'aventures extraconjugales mais je me suis aussi renseigné sur la PREP qui est finalement une bithérapie prophylactique. Mais je souhaitais aussi parler des avancées de la recherche grâce à l'intelligence artificielle. Peut-être peut-on voir d'ici quelques années cette maladie guérie, j'espère pour toutes les personnes qui en souffrent. Je souhaitais faire un petit topic là dessus car les gens ne sont pas forcément au courant qu'il existe de nos jours des solutions pour bien vivre et être surtout épanoui avec cette maladie. Courage, patience et résilience! Bien à vous.
avatar DamienLge

DamienLge

#509964 - 25/05/2024 à 11:29

> Citation de **JonaLBS** #509768 Bonjour ! Oui, mais ce n'est pas si simple...... Car ce n'est pas une maladie "comme les autres". Tout d'abord, le VIH (et donc le SIDA) a une histoire, encore fortement présente, surtout chez ceux qui ont vécu les années 80-90, où le seul remède était l'AZT, et où l'espérance de vie était.... nulle. Et je ne vais pas te faire ici des gens illustres qui en sont mort, et de tous les inconnus qui ont disparu de nos "carnets d'adresses".... Pour avoir été contaminé en 2012, et donc être sous trithérapie... contaminé par un ex qui était allé voir ailleurs et a ramené à la maison (ceci dit je ne lui en veut pas)... Quand tu es contaminé, quand bien même, de fait, nous sommes à l'heure des trithérapies, irrémédiablement tu "te le prend en pleine gueule". De un parce que c'est une maladie sexuellement transmissible (donc liée au sexe, donc lié quelque part au "fondement" d'une relation amoureuse), et ensuite, et ce fut mon cas et je ne peux que constater dans le Service Consacré à cette maladie, que c'est encore le cas chez les jeunes qui se font contaminer, tu mets irrémédiablement un "pied dans la tombe". Cela t'amène direct dans "une autre dimension", qui ne devrait pas être de mise quand tu es jeune: celle de ta mort irrémédiable. La PREP est effectivement une grande avancée, mais a aussi, comme de nombreux immunologues l'ont constaté, son "revers de la médaillé". Je veux dire: il est très courant dans la population jeune surtout d'associer la PREP avec "ça préserve de toutes les MST". D'où une montée en flèche, ces dernières années, de toutes les autres MST, notamment de la Syphillis. Et bien que guérissable, en ne parlant que de cette maladie là, elle t'oblige à être quand même "au régime sec" pendant 6 mois... et 6 mois pour un jeune c'est énorme. Il est important de ne pas oublier que le taux de suicide des jeunes contaminés est encore relativement important.... parce que se dire "j'ai le SIDA" reste encore difficile à assumer. Cela même si, de fait, mourir du SIDA n'est plus, tout au moins dans nos pays, à l'oredre du jour... (le SIDA fait encore des ravages dans bien des pays du monde....). Parce que la liaison "être séropositif", c'est évidemment avoir le SIDA, quelque part, encore... et devoir prendre des médicaments... à vie. (Et je ne parle pas des quelques "exceptions" qui se font une gloire d'avoir été contaminés, et trainent sur les sites de rencontre sexuels, pour le transmettre, par vengeance, au maximumm de personnes possibles...) Ensuite, si tu te renseignes bien sur le virus, et on en a longuement parler dans le forum sur les "ciseaux génétiques", et aussi à l'occasion du vaccin contre le COVID, qui a été éllaboré seloon une méthode très particulière (dont je ne suis pas connaisseur suffisament).... Il apparait très nettement que trouver un vaccin, est bien encore pour le moment illusoire. et nécessitera encore quelques décénies de recherches, malgré les avancées considérables faites par la médecine depuis les annéess 80, donc il n'y a "que" 40 ans... Pour clore sur une note bien claire: il est très important de noter que, si j'avais été contaminé, comme le sont de nombreux jeunes, entre 20 et 30 ans, je ne serais tout simplement plus là pour écrire ce post.... Donc: ce que tu dis est juste, mais surtout surtout: attention de ne pas se réjouir trop vite ! Les avancées médicales sur ce sujet se comptent encore en dizaines d'années.... Et j'ajouterais à cela que l'IA est un peu la "bombe atomique" de notre époque... Tout comme les découvertes d'Einstein ne pouvaient QUE conduire à la bombe atomique d'Oppenheimer.... Est ce pour autant que nous la maitrisons ? Nous en sommes encore très très loin.... Et de la même manière, l'atome à conduit aux centrales nucléaires, donc à la procuction d'électricité, sert énormément aussi en médecine.. MAIS: tu n'as qu'à suivre l'actualité de l'Ukraine pour savoir que Monsieur Poutine a encore le doigt pas loin du bouton....
avatar JonaLBS

JonaLBS

#510100 - 26/05/2024 à 08:48

Bonjour DamienLge, merci pour ces clarifications très instructives. Effectivement, ça doit être la pire des maladies après le cancer à assumer et accepter psychologiquement. J'ai eu un versant très pessimiste pendant des années, des crises on en a traversé, mais on approche de l'époque où les scientifiques disent qu'il y aura une "singularité" technologique. https://fr.wikipedia.org/wiki/Singularit%C3%A9_technologique Dieu sait où ça nous emmènera encore. Le progrès scientifique et social, ou la destruction de l'humanité ? Et oui, avec ce qu'il se passe dans le monde, il y a de quoi être pessimiste, mais j'essaye de me dire qu'à mon niveau de toutes façons, ce que je peux faire c'est rester dans la bienveillance envers moi-même et les autres et faire au mieux, donc rester optimiste malgré tout. C'est déjà merveilleux que nous existions en tant qu'êtres! Profitons en. Protégez vous et faites attention aux autres MST, oui. Merci, bon dimanche à tous.
avatar DamienLge

DamienLge

#510138 - 26/05/2024 à 11:30

Tu sais Jonas, pour croiser quelque fois au Centre de Référence des jeunes de 18 ans contaminés, je peux te dire que leur "belle jeunesse insouciante" (qui est heureusement de mise à cet age là) en a pris un sacré coup.... Encore heureux qu'il y a une psy ultra compétente dans ce domaine pour les aider, car oui, il y a largement de quoi se tirer une balle dans la tête... Et même pour moi, qui ai reçu un "savoir" plutôt assez ellaboré, et très au fait de par mon métier de la chose, oui: une fois contaminé: ça a été deux ans d'arrêt maladie.... et médocs contre l'angoisse et la dépression.... alors un ou une plus jeune..; je ne te raconte pas.... Et ches les migrants africains... où l'on en est encore à croire qu'en pénétrant une vierge on peut en guérir... je ne te raconte pas.... Parce qu'il ne faut pas oublier que le VIH n'est en aucun cas une "maladie de pédés" !!!
avatar Seb88

Seb88

#510325 - 27/05/2024 à 10:48

Je pense que la majorité des gens sont au courant mais reste anxieux. On a toujours un côté hypocondriaque irrationnel et tu préfères éviter toute forme de risque au cas où. Donc ça doit rester compliqué au niveau sentimental. Bon courage à tous ceux qui souffrent de cette pathologie
avatar DamienLge

DamienLge

#510495 - 28/05/2024 à 17:37

> Citation de **Seb88** #510325 Bonjour Seb.... Je ne sais pas encore bien pourquoi, mais je n'aime pas trop ce que tu as écrit.... Peut-être parce que ça fait un peu "ça ne me concerne pas" ? 😊
Écrire une participation